M6, émission 66 minutes : le retour des pitbulls 26/05/2013

Je ne suis pas une fervente admiratrice de M6, même si j'avoue me délecter de top chef à l'occasion, mais quand avant même la diffusion d'une émission une horde humaine déchainée cherche à censurer un reportage je m'interroge et me promets de regarder avec intérêt l'objet de tant de colère. Quand en plus l'émission en question porte sur les pitbulls, dont certains savent peut être déjà que j'en ai fait mon sujet de mémoire de fin de formation EAPAC, je ne peux pas me défiler. Ainsi j'ai regardé cette émission avec autant d'esprit critique et d'objectivité que possible et je m'attendais à bien pire au vu des commentaires de nombres de téléspectateurs.

Bien sûr on ne peut que déplorer les inexactitudes et méconnaissances flagrantes du sujet par ceux qui l'ont traité. En effet, les personnes non averties qui ont vu ce reportage, au cours duquel la voix off nous répète inlassablement que les pitbulls sont interdits en France depuis la Loi de 1999, auront pu croire que ce chien peut être confisqué telle l'ecstasy, c'est bien là la conséquence de l'interdit habituellement non ? Alors si tel est votre cas et que vous vous en réjouissiez, je suis au regret de vous dire qu'il n'en est rien. Les Pitbulls ne sont pas interdits en France, ils sont soumis à une réglementation spécifique qui implique des obligations rigoureuses aux propriétaires, c'est tout et c'est déjà beaucoup (trop ?).

Mais d'ailleurs qu'est-ce qu'un Pitbull ? si, encore une fois vous comptiez sur cette émission pour le savoir mieux vaut chercher ailleurs une source fiable car le commentateur n'en a manifestement aucune idée. Pour lui le Pitbull est une race et pour échapper à la rigueur de la Loi il suffit de déclarer son chien comme croisé labrador/boxer. Alors précisons-le tout de suite, le pitbull n'est pas une race, il s'agit d'un type de chien aux caractéristiques morphologiques définis par arrêté. Et la « production » de pitbull n'est pas interdite en France, pas plus que la détention d'un Pitbull (sauf certaines catégories de personnes particulières, tels les mineurs) En effet prenez 2 chiens non catégorisés leurs petits peuvent se révéler être des pitbulls, mais vous pourrez vendre ces chiots en toute légalité, un chiot n'ayant pas encore une morphologie bien défini ce n'est qu'une fois adulte que vous saurez si votre chien répond ou non aux critères du Pitbull ou 1ère catégorie. Précisons toutefois, pour ceux qui penserez s'enrichir rapidement et pour reprendre un autre point erroné du reportage que vous avez peu de chance (faut il vraiment parler de chance ?) d'obtenir 40 chiots en un an, les chiennes, même pitbull ayant rarement un tel « rendement » !

Alors me direz après toutes ces rectifications comment ne pas dire qu'on a atteint le pire encore fois dans les médias ? Et bien peut être parce que j'ai eu le plaisir de voir un couple avec leur enfant et leurs chiens « dits dangereux ». Un couple non caricatural m'a t il semblé, tout ce qu'il y a de plus « normal » mais vigilent (comme doit l'être tout propriétaire de chien) dans les relations chien/enfant. Un couple qui souffre du regard des autres sur leur chien, et je dois admettre que je les comprends.

Sans doute parce que pour une fois j'ai entendu parler et c'est très rare, des combats de chiens qui s'organisent en toute illégalité et qui brassent de grosse sommes d'argent.

Certainement parce que la petite frappe masquée que l'on voit dans le reportage et qui fait participer son chien à de tels combats explique comment il le rend agressif, notamment en l'isolant de ses congénères : c'est donc que cette agressivité n'est pas innée mais provoquée par l'humain...

Surement parce que ce même « charmant individu » explique comment il se fournit en chiens ou chats auprès de personnes trop confiantes(faussement naïves ?) via le bon coin, pour les donner en pâture, muselés bien sûr, à son molosse en guise d'entrainement.

Indubitablement parce que ce reportage se termine sur une chienne qui revient de loin mais qui a repris confiance en l'Homme et trouve une famille grâce à une association. Quand tant d'émissions ne nous montrent que des molosses agressifs ou ayant mordus je ne peux que me réjouir de voir que pour une fois on nous montre un chien ayant souffert, à cause de l'homme mais qui n'est pas agressif. Ainsi il me semble qu'on peut sortir du visionnage de cette émission en estimant que ces chiens « dits dangereux » ne le sont pas... sauf à ce que l'homme fasse tout pour les rendre agressifs.

Frédérique BASTIDON
Un monde d'amis
Mai 2013

zone_privée.png
newsletter_button.png agenda.png Lien sur Page Facebook d'un monde d'amis